Podcasts favoris #1

© Matthew Henry / Burst
Tout le monde aura remarqué que nous sommes dans l’âge d’or des podcasts, il en fleurit de partout, des indépendants, des pas indépendants, des humoristiques, des sérieux, des féministes, des culturels, des sociétaux, on trouve de tout. Ça va faire environ un an que je m’y suis mise, et je dois avouer que j’aime beaucoup ça ! Je les écoute sur le chemin du travail, dans les transports en commun, ou bien en rangeant, en faisant le ménage, et aussi en tricotant. Je voulais donc partager avec vous mes petits favoris.

 

Ces deux podcasts sont présentés par le même duo, Charles et Matthias. Les deux amis sont passionnés de films d’horreurs et d’histoires sordides. Ils ont commencé par créer Inspiré de faits réels, dont chaque épisode revient sur un film d’horreur inspiré de faits réels, comme le nom du podcast l’indique. Ils font donc une comparaison entre l’histoire présentée dans le film et l’histoire vraie dont il est inspiré, donnent leur avis et discutent autour du film. Moi qui adore les films d’horreur c’est un plaisir d’écouter ce podcast, surtout avec deux passionnés comme le sont Matthias et Charles. En plus de cela, ils sont drôles, ce qui est toujours un petit plus sympathique.
Et donc ce duo de choc a récemment lancé un nouveau podcast, sous le label Riviera Ferraille : Le Bureau des Mystères. Leur mission ? Recenser et classer tous les mystères du monde, tout simplement. Chaque épisode présente quatre ou cinq histoires mystérieuses, étranges, inquiétantes, bizarres. Ils nous décrivent l’histoire, apportent des pistes de réflexion, et classent l’affaire si le mystère est résolu. Ecouter parler d’histoires incroyables, c’est cool, c’est intéressant, et la plupart du temps ils trouvent des histoires assez peu connues donc c’est vraiment original et prenant.

 

C’est un podcast de Slate présenté par Charlotte Pudlowski, qui donne la parole à des gens comme vous et moi, qui prennent le temps d’un épisode pour raconter un bout de leur vie insolite, incroyable ou juste intéressant. On se retrouve donc avec l’histoire d’un homme qui s’est transformé sans le vouloir en stalker de ses voisins, un autre qui a découvert que son père menait une double vie, ou cette femme qui s’est fait un ami sur internet et qui se rend compte qu’il n’est pas exactement celui qu’il prétendait. Ces petites histoires nous plongent directement dans la vie de ces inconnus, et c’est souvent touchant, prenant, intéressant, et on se dit que toutes ces histoires auraient pu nous arriver à nous. C’est vraiment un bon podcast.

 

Je ne serais pas fidèle à moi-même si dans la sélection il n’y avait pas un podcast féministe. J’ai beaucoup écouté La Poudre, un podcast qui présente et interviewe des personnalités féminines de divers milieux (cinéma, politique, activisme, littérature et autres), mais j’ai un peu décroché sur la nouvelle saison. Et puis j’ai découvert Un podcast à soi, qui en est encore à ses débuts puisque le quatrième épisode vient juste de sortir, mais qui m’a tout de suite séduite. Ce podcast produit par Arte et présenté par Charlotte Bienaimé présente des sujets de société liés à l’égalité femmes-hommes : les quatre premiers épisodes sont consacrés dans l’ordre au sexisme en milieu professionnel, aux sports de combat, à la grossophobie et à la figure paternelle. En mêlant documentaire, entretiens, et avis d’experts, Un Podcast à soi nous offre à chaque fois un sujet traité de façon complète et toujours très intéressante.

 

Je conclus cette petite liste avec le chouchou de mon cœur : Riviera Détente présenté par le mythique Henry Michel. Riviera Détente est un des précurseurs du podcast en France, j’ai l’impression (et en même temps j’y connais pas grand chose donc si ça se trouve je raconte une grosse connerie). En tout cas c’était le précurseur du podcast dans ma vie. Henry Michel a étendu son empire et créé Riviera Ferraille (dont j’ai parlé un peu plus haut, si vous suivez), label podcastique (allez on invente des mots, soyons fous) de qualité. Mais donc Riviera Détente c’est quoi ? Ben c’est un gros bordel. C’est des potes qui discutent, qui improvisent, qui racontent des conneries, le tout dans la joie et la bonne humeur. Le meilleur moyen d’arriver de bonne humeur au travail c’est sûrement d’avoir ce podcast dans les oreilles sur le trajet. Et c’est également le meilleur moyen, testé et approuvé, d’avoir l’air débile en éclatant de rire toute seule sur son vélo dans les rues de Montréal. Je pense que Riviera Détente, on adhère ou pas, mais si on adhère, c’est que de la joie.

 

Et last but not least, comme on dit de l’autre côté de la manche, j’ai envie de vous parler du podcast de Suzanne, professeure d’anglais en collège, qui partage avec nous son travail, ses méthodes, et ses réflexions sur le métier. Oui, Suzanne est une amie à moi, mais vraiment son podcast gagne à être connu : c’est intéressant, ça donne presque envie de changer de carrière, et surtout Suzanne nous fait regretter de n’avoir pas eu des profs aussi compétents qu’elle. En plus de ça elle a une voix tellement douce que c’est un bonheur à écouter. Donc si vous êtes prof, foncez, et si vous êtes pas prof, foncez quand même, c’est un sujet super intéressant.
Voilà pour cette petite sélection ! Est-ce que vous connaissiez ces podcasts ?
Et vous, quels sont vos podcasts favoris ?

6 Replies to “Podcasts favoris #1”

  1. J’ai récemment développé un amour/une addicition pour les podcasts. A la base je n’étais pas très fan car j’imaginais principallement des bloggers ou youtubers se faire de l’argent sur notre dos mais en fait ils sont gratuits. J’en écoute principalement sur des entrepreneurs, généralement des femmes. Ca me donne envie de créer ma propre boite et conquérir le monde. J’aime beaucoup At Home with… avec Lily Pebbles & Anna Newton, elles visitent les maisons de leur invité et ont l’art de transmettre en audio le décor, ce que j’apprécie tout particulièrement vu que j’adore la décoration d’intérieur et les femmes entrepreneurs. J’aime aussi How to Curate your Life, créé Lizzie Evans où le développement de soi et de son business sont mis à l’honneur. Pour quelque chose de plus “léger” mais plutôt sur des faits de tous les jours (racisme, féminisme, sexualité, amitié, relations…) j’écoute Ingrid Nelson & Cat Veldez dans Ladies who lunch. Bon comme tu peux le voir j’écoute principalement des podcasts en anglais mais je suis tentée par certains de ta sélection surtout Un podcast à soi. Pas mal dans la thématique de ceux que je suis déjà 🙂

    Puis je suis trop contente que tu n’abandonnes pas ton blog ❤ et j’adore ce nouveau “branding” Petit Papier ça te va bien!

    1. Merci pour tes doux mots Amandine 💛 Effectivement c’est vraiment plus anglophone ce que tu écoutes 🙂 Tu m’as donné envie d’écouter How to Curate your Life quand tu en as parlé sur ton blog, il faut que je m’y mette. Le problème des podcasts c’est que c’est comme les livres, il y en a tellement, et on a si peu de temps ! Contente d’avoir pu t’intéresser à Un podcast à soi hehe

  2. Faut que j’ajoute Un Podcast à soi sur mon gpodder (j’écoute déjà “Sex and Sounds” d’eux c’est intéressant. ARTE Radio de façon général est plein de pépite et de séries cool). Faut que j’essaye Riviera un jour, il est encensé leur truc et pourtant j’y vais à reculons. Bizarre. C’est cool le clin d’oeil à Suzie, en vrai si j’ecoute des podcast c’est parce qu’elle s’est lancée dedans.
    Je kiff les chroniques de Guillaume Meurice même si c’est de la radio je l’écoute façon podcast. Pas mal de Podcast sur le rap: “La sélection D’Akhénaton”, “Le Mike et l’Enclume” et “No fun”. “Studio 404” c’est vraiment sympa ça parle culture numérique t’apprends des trucs et tu rigoles bien.
    Enfin tous les flux des cours du Collège de France mais là ça dépend des sujets j’écoute évidemment pas tout. Mais quand un sujet t’intéresse c’est forcément génial et enrichissant.

    1. Je peux comprendre ta réticence pour Riviera Détente, j’etais un peu pareil au début, je comprenais pas trop l’engouement. Mais quand tu écoutes tu comprends ! Et merci pour toutes ces recommandations, je vais aller écouter ça 😊 (sauf Guillaume Meurice, il fait déjà partie de ma routine beauté du matin 👌)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

Top
%d bloggers like this: