In my left hand there is the familiar, in my right hand there’s the great unknown

Depuis que j’ai le droit d’aller sur internet sans surveillance parentale, j’ai toujours eu envie d’avoir un blog. J’ai commencé sur skyblog, comme toute 90’s kid qui se respecte et puis, j’ai enchaîné les plateformes diverses et variées, de blogspot à overblog en passant par tumblr et toutes celles dont j’ai oublié le nom. J’ai même décidé d’apprendre à coder toute seule, un été, pour pouvoir me faire mon site internet rien qu’à moi. J’ai abandonné quand j’ai compris qu’il fallait héberger tout ce code et que ça coûtait de l’argent. Mais tout ça était resté pas mal secret finalement. Du moins auprès de mes proches, des gens de la “vraie vie”.

 

Et puis il y a maintenant presque un an et demi, je suis partie vivre à Montréal. Quelle meilleure occasion que celle-ci pour me lancer “officiellement” dans l’aventure du blog ? J’avoue avoir eu des ambitions pour Poutine, pancakes & caribous que je ne me suis pas donné les moyens d’atteindre. J’y ai partagé quelques aperçus de ma vie à Montréal, et des quelques voyages que j’ai eu l’occasion de faire pendant cette année canadienne (vous pouvez d’ailleurs retrouver ces articles “voyages” ici).

 

Et je suis rentrée en France. J’avais encore envie de partager des bouts de ma vie sur un coin d’internet, mais ce blogspot au nom canado-canadien ne me faisait plus rêver. Alors je me suis prise en main. J’ai réfléchi, brainstormé avec moi-même et avec d’autres, et de tout ça est sorti Petit Papier. Je vous y parlerai, dans la continuité du blog précédent, de voyages et de sorties, mais j’y ajouterai quelques articles plus culturels sur les livres que j’ai pu lire et les films et séries que j’ai pu voir, des avis plus ou moins intéressants sur des sujets plus ou moins sensibles, peut-être même un peu de DIY avec mes passions naissantes pour le tricot et le crochet (et la couture si je m’y remets un jour), bref, de la culture, de la confiture et de l’aventure, et tous ces trucs dont on parle dans les blogs stylés de l’internet mondial.

 

En espérant que ça vous plaira (sinon tant pis).

One Reply to “In my left hand there is the familiar, in my right hand there’s the great unknown”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: