Toronto

Après avoir passé une partie de la journée à Niagara Falls, nous avons repris la route en direction de Toronto. Quelques embouteillages plus tard, on arrivait à Toronto avec une vue impressionnante sur la ville et ses buildings, de nuit. Directement en arrivant, nous sommes allés à Polson street, un endroit peu intéressant si ce n’est pour la vue absolument magnifique sur Toronto, qui vaut vraiment le détour. Après ça, on s’est retrouvés à faire un tour au marché de Noël qui était encore en train d’être installé mais qui valait quand même le détour, parce qu’il est vraiment très mignon. Après avoir trouvé un restaurant pour notre repas du soir, nous avons rejoint l’appartement qu’on avait loué sur Air BnB. Mauvaise surprise de ce côté là, l’appartement était clairement pas cher, et on a rapidement compris pourquoi. Pas très propre, meubles abîmés et pas de draps dans tous les lits. Bref, on s’est débrouillés et puis on est partis rapidement le lendemain matin, problème réglé.
 
Le lendemain, il a fait vraiment très beau, c’était idéal pour visiter la ville à pieds comme nous l’avons fait. Après un petit déjeuner à St Lawrence Market, nous nous sommes baladés en ville en passant par un petit Flat Iron building qui ne vaut peut-être pas celui de New-York mais qui est très joli, puis nous avons marché jusqu’à Union Station et jusqu’à la CN Tower. On n’est pas montés en haut parce notre timing serré ne nous le permettait pas si on voulait voir tout ce qu’on voulait avant de repartir. Par la suite on s’est baladés vers le port sur les bords du lac Ontario, avant de repartir en direction de l’ancien hôtel de ville puis du nouveau, qui est juste à côté. On s’est arrêtés pour prendre un sandwich qu’on a été manger dans le parc de l’université de Toronto. Après ça on a été voir la “ruelle des graffitis” qui était plutôt sympa mais pas folle, avant de repartir en direction de notre voiture qu’on devait récupérer avant 18h30 au parking. On a fait un petit stop sur le chemin au centre Eaton qui est l’un des plus grands centres commerciaux du Canada, on a vu des gens se faire prendre en photo sur le trône de fer et puis on est repartis. Après avoir récupéré la voiture, on a trouvé un petit restaurant mexicain bien sympa où on a grignoté un peu de tortillas et de guacamole avant de reprendre la route pour Montréal.
 
La route a été longue pour le retour, avec la fatigue des deux jours, où nous avons marché pas moins de 28km en à peine 48h. Mais avec quelques bons talents de DJ le temps est passé vite et on a bien rigolé. Finalement c’était une expérience sympa de partir deux jours avec trois inconnus. Et puis c’était agréable de retrouver des français avec qui on peut partager des choses aussi simples que des références nazes à des publicités ou des chansons de notre enfance. Même si évidemment on ne peut pas s’entendre à merveille avec tout le monde, ça reste une aventure sympa à faire et je sauterai sur l’occasion si elle se présente à nouveau.

Niagara Falls

C’est bien beau de visiter Montréal mais faudrait voir à pas négliger le reste du Canada non plus ! Et il y a de quoi faire, en plus. C’est pour ça que quand j’ai vu quelqu’un proposer d’aller aux chutes du Niagara et à Toronto sur deux jours, sur le groupe Facebook des PVTistes à Montréal, j’ai sauté sur l’occasion. Les PVTistes c’est les gens comme moi qui sont venus aux Canada grâce à un PVT (et d’autres permis mais je ne vais pas m’étendre sur la question, ça prendrait des heures).

Bref, c’est comme ça qu’on s’est retrouvés à quatre français inconnus les uns des autres à partir de Montréal à 4h du matin mercredi, en direction des chutes du Niagara. Après environ sept heures de routes et quelques pauses café, on se connaissait déjà un peu mieux et surtout, on arrivait aux chutes. Et vraiment, c’est pas pour rien que cet endroit est aussi populaire. Les chutes sont vraiment impressionnantes. Et encore, comme vous pouvez le voir sur les photos, il faisait clairement pas beau, je ne peux qu’imaginer la scène avec un grand ciel bleu et beaucoup de soleil. Les chutes sont si hautes qu’elles produisent un nuage de pluie qui s’élève au dessus, et le bruit est vraiment assourdissant. La scène est assez hypnotisante à regarder, entre la vue de cette eau qui coule sans fin, et le bruit que cela provoque, c’est ultra prenant. En dehors des chutes, la ville de Niagara Falls présente relativement peu d’intérêt. Quand on arrive dans les rues proches des chutes, on a un peu l’impression d’être à Disneyland, avec tout plein d’attractions pour enfants, de maisons hantées, de cinémas 4D et autres restaurants à la devanture colorée et aguicheuse. On y est passés pour aller manger un petit burger chez Wendy’s avant de reprendre la route vers Toronto, mais vraiment ça valait pas le temps de s’y attarder outre mesure.

C’était vraiment une sacrée expérience de voir ces chutes en vrai, elles sont extrêmement impressionnantes et je suis bien contente de l’avoir fait, même si j’aimerais bien y retourner au beau temps ou bien les voir de nuit pour avoir un aperçu des jeux de lumière qui éclairent les chutes à la nuit tombée.

 C’est tout pour aujourd’hui, je vous parlerai de Toronto dans un prochain article 🙂

Top